Vêtements équitables pour les petits

Conditions Générales

Les conditions générales en néerlandais s’appliquent. Cette traduction française est destinée à aider le consommateur français.

Table des matières:

Article 1 – Définitions
Article 2 – Identité de l’entrepreneur
Article 3 – Applicabilité
Article 4 – L’offre
Article 5 – L’accord
Article 6 – Droit de retrait
Article 7 – Frais en cas de retrait
Article 8 – Droit d’exclusion de retrait
Article 9 – Le prix
Article 10 – Conformité et garantie
Article 11 – Livraison et exécution
Article 12 – Durée des transactions: durée, dénonciation et renouvellement
Article 13 – Paiement
Article 14 – Régime de plaintes
Article 15 – Litiges
Article 16 – Dispositions additionnelles ou dérogatoires

Article 1 – Définitions

Dans ces conditions, les termes suivants ont les significations suivantes:

  1. Temps deréfléchir : la période pendant laquelle le consommateur peut bénéficier de son droit de retrait;
  2. Consommateur: la personne physique qui n’agit pas dans la poursuite d’une profession ou d’une entreprise et conclut un contrat à distance avec l’entrepreneur;
  3. Jour: jour civil;
  4. Transaction de durée: un contrat de distance relatif à une gamme de produits et/ou de services dont l’obligation d’approvisionnement et/ou d’achat est répartie dans le temps;
  5. Support de données durables: tout moyen qui permet au consommateur ou à l’entrepreneur de stocker personnellement les informations qui lui sont adressées d’une manière qui permette une consultation future et une reproduction inchangée des informations stockées.
  6. Droit de rétractation: la possibilité pour le consommateur de se retirer du contrat à distance dans la période de réflexion;
  7. Formulaire modèle: le formulaire de retrait mis à la disposition de l’entrepreneur qu’un consommateur peut remplir s’il souhaite faire usage de son droit de retrait.
  8. Entrepreneur: la personne physique ou morale qui offre des produits et/ou des services aux consommateurs à distance;
  9. Accord de distance: un accord selon lequel, dans le cadre d’un système de vente à distance de produits et/ou de services organisé par l’opérateur, une ou plusieurs techniques de communication à distance ne sont utilisées que jusqu’à la conclusion du contrat;
  10. Technologie pour la communication à distance: signifie que cela peut être utilisé pour conclure un accord, sans que le consommateur et l’entrepreneur ne se rencontrent simultanément dans le même espace.
  11. Conditions générales: les conditions générales actuelles de l’entrepreneur.

Article 2 – Identité de l’entrepreneur

Olifant en Muis;
Specerijenveld 6, 3541 SN Utrecht, Pays-Bas;
Numéro de téléphone : +316-44856835, à joindre du lundi au samedi de 9 h à 18 h;
Adresse e-mail : info@elephantetsouris.com;
KvK numéro (Chambre du Commerce en Pays-Bas): 72760656;
Numéro d’identification TVA: NL001860585B15

Article 3 – Applicabilité

  1. Ces modalités s’appliquent à chaque offre de l’entrepreneur et à tout accord à distance et commandes entre entrepreneur et consommateur.
  2. Avant la conclusion du contrat de distance, le texte de ces modalités est mis à la disposition du consommateur. Si cela n’est pas raisonnablement possible, avant la conclusion du contrat de distance, il sera indiqué que les conditions générales peuvent être identifiables au commerçant et qu’elles seront envoyées gratuitement dès que possible à la demande du consommateur.
  3. Par dérogation au paragraphe précédent et avant la conclusion du contrat de distance, le texte de ces conditions générales peut être mis à la disposition du consommateur par voie électronique de manière à ce qu’il puisse être stocké par le consommateur d’une manière simple sur un support de données durable. Si cela n’est pas raisonnablement possible, avant la conclusion du contrat à distance, il sera indiqué où les modalités générales peuvent être notifiées par voie électronique et que, à la demande du consommateur, elles seront transmises gratuitement ou autrement gratuitement.
  4. Dans le cas où, en plus de ces conditions générales, des conditions spécifiques de produit ou de service s’appliquent également, les deuxième et troisième alinéas s’appliquent en sourdine et, en cas de conditions générales contradictoires, le consommateur peut toujours se fier à la disposition applicable qui lui est la plus favorable.
  5. Si une ou plusieurs dispositions de ces termes et conditions sont à tout moment totalement ou partiellement annulées ou détruites, l’accord et ces conditions resteront en place pour le reste et la disposition en question sera remplacée sans délai par une disposition qui aborde le champ d’application de l’original dans la mesure du possible.
  6. Les situations qui ne sont pas couvertes par ces termes et conditions doivent être évaluées « ans l’espri » de ces termes et conditions.
  7. Les ambiguïtés sur l’explication ou le contenu d’un ou de plusieurs termes de nos termes et conditions doivent être expliquées « ans l’espri » de ces termes et conditions.

Article 4 – L’offre

  1. Si une offre a une période de validité limitée ou est soumise à des conditions, cela est explicitement indiqué dans l’offre.
  2. L’offre n’est pas contraignante. L’entrepreneur a le droit de changer et d’adapter l’offre.
  3. L’offre contient une description complète et précise des produits et/ou services offerts. La description est suffisamment détaillée pour permettre une évaluation adéquate de l’offre par le consommateur. Si l’entrepreneur utilise des images, elles sont une véritable représentation des produits et/ou services offerts. Les erreurs évidentes ou les erreurs évidentes dans l’offre ne lient pas l’entrepreneur.
  4. Toutes les images, les détails des spécifications de l’offre sont indicatifs et ne peuvent pas être des motifs de dommages ou de résiliation du contrat.
  5. Les images accompagnant les produits sont une véritable représentation des produits proposés. Entrepreneur ne peut pas garantir que les couleurs affichées correspondent exactement aux vraies couleurs des produits.
  6. Chaque offre contient de telles informations qu’il est clair pour le consommateur quels sont les droits et obligations, qui sont liés à l’acceptation de l’offre. Cela concerne le
    Particulier:
    • le prix y compris les taxes;
    • tous les frais d’expédition;
    • la manière dont l’accord sera conclu et quelles actions sont nécessaires;
    • que le droit de retrait s’applique ou non;
    • le mode de paiement, la livraison et la mise en œuvre de l’accord;
  • le délai d’acceptation de l’offre ou le délai dans lequel le commerçant garantit le prix;
  • le niveau du taux de communication à distance si le coût d’utilisation de la technique de communication à distance est calculé sur une base autre que le taux de base régulier pour les moyens de communication utilisés;
  • si le contrat sera archivé après sa conclusion et, dans l’affirmative, comment il peut être consulté pour le consommateur;
  • la façon dont le consommateur peut vérifier et récupérer, le cas échéant, la façon dont le consommateur peut, avant la conclusion du contrat, vérifier les informations qu’il fournit en vertu du contrat;
  • toute autre langue dans laquelle, outre le néerlandais, l’accord peut être conclu;
  • les codes de conduite auxquels l’entrepreneur a été soumis et la manière dont le consommateur peut consulter ces codes de conduite par voie électronique; Et
  • la durée minimale de la distance du contrat en cas de transaction coûteuse.

Article 5 – L’accord

  1. Le contrat est conclu, sous réserve du paragraphe 4, au moment de l’acceptation de l’offre par le consommateur et du respect des conditions qu’il y a fixées.
  2. Si le consommateur a accepté l’offre par voie électronique, l’opérateur confirme immédiatement la réception de l’acceptation de l’offre par voie électronique. Tant que la réception de cette acceptation n’a pas été confirmée par le commerçant, le consommateur peut résilier le contrat.
  3. Si l’accord est conclu par voie électronique, l’entrepreneur prendra les mesures techniques et organisationnelles appropriées pour sécuriser le transfert électronique de données et assurer un environnement Web sécurisé. Si le consommateur peut payer par voie électronique, l’exploitant prendra les mesures de sécurité appropriées à cette fin.
  4. L’entrepreneur peut s’informer, dans des cadres juridiques, si le consommateur peut s’acquitter de ses obligations de paiement, ainsi que tous les faits et facteurs qui sont importants pour un contrat responsable. Si, sur la base de cet examen, l’opérateur économique a de bonnes raisons de ne pas conclure le contrat, il a le droit de refuser une ordonnance ou une demande ou d’attacher des conditions particulières à l’exécution.
  5. L’entrepreneur transmet les informations suivantes au consommateur dans le cas du produit ou du service fourni au consommateur, par écrit ou de manière à ce qu’ils puissent être stockés par le consommateur de manière accessible sur un support de données durable:
  6. l’adresse visite de l’établissement de l’entrepreneur où le consommateur peut aller avec les plaintes;
  7. les conditions dans lesquelles et la manière dont le consommateur peut asaop le droit de retrait ou une notification claire concernant l’exclusion du droit de retrait;
  8. des renseignements sur les garanties et le service existant après l’achat;
  9. les informations prévues à l’article 4, paragraphe 3, de ces conditions, à moins que l’opérateur économique n’ait déjà fourni ces informations au consommateur avant l’exécution du contrat;
  10. les conditions de résiliation du contrat si le contrat a une durée supérieure à un an ou est d’une durée indéterminée.
  11. Dans le cas d’une transaction coûteuse, la disposition du paragraphe précédent ne s’applique qu’à la première livraison.
  12. Tout accord est conclu dans les conditions de disponibilité suspensive des produits concernés.

Article 6 – Droit de retrait

Lors de la fourniture de produits :

  1. Lors de l’achat de produits, le consommateur a la possibilité de résilier le contrat sans donner de raisons pendant 14 jours. Cette période de réflexion a lieu le jour suivant la réception du produit par le consommateur ou un représentant désigné à l’avance par le consommateur et communiqué au commerçant.
  2. Pendant la période de réflexion, le consommateur s’occupera soigneusement du produit et de l’emballage. Il ne déballera ou utilisera le produit dans la mesure nécessaire pour évaluer s’il souhaite conserver le produit. S’il aops son droit de retrait, il retournera le produit au commerçant conformément aux instructions raisonnables et claires fournies par le commerçant, avec tous les accessoires fournis et, si raisonnablement possible, dans l’état d’origine et l’emballage.
  3. Si le consommateur souhaite faire usage de son droit de retrait, il est tenu de le faire connaître à l’entrepreneur dans les 14 jours suivant la réception du produit. Le consommateur doit se faire connaître au moyen de la forme modèle. Une fois que le consommateur a indiqué qu’il souhaitait utiliser son droit de retrait, le client doit retourner le produit dans les 14 jours. Le consommateur doit prouver que les articles fournis ont été retournés en temps opportun, par exemple au moyen d’une preuve d’expédition.
  4. Si, à la fin des délais visés aux paragraphes 2 et 3, le client n’a pas indiqué qu’il souhaitait faire usage de son droit de retrait ou qu’il n’avait pas retourné le produit au commerçant, l’achat est un fait.

Dans le cas de la fourniture de services:

  1. Dans le cas de la prestation de services, le consommateur peut résilier le contrat sans donner de motifs d’au moins 14 jours, à compter du jour de la conclusion du contrat.
  2. Afin d’utiliser son droit de retrait, le consommateur s’adressera aux instructions raisonnables et claires données par le commerçant au moment de l’offre et/ou au plus tard au moment de la livraison.

Article 7 – Frais en cas de retrait

  1. Si le consommateur fait usage de son droit de retrait, les coûts du retour sont supportés tout au plus.
  2. Si le consommateur a payé un montant, le commerçant remboursera ce montant dès que possible, mais au plus tard 14 jours après le retrait. La condition est que le produit a déjà été reçu par le détaillant en ligne ou une preuve concluante de retour complet peut être soumis. Le remboursement sera effectué selon le même mode de paiement utilisé par le consommateur, à moins que le consommateur ne consente explicitement à un autre mode de paiement.
  3. En cas de dommage au produit par négligence du consommateur lui-même, le consommateur est responsable de toute dépréciation du produit.
  4. Le consommateur ne peut être tenu responsable de l’amortissement du produit si toutes les informations légalement requises sur le droit de retrait ont été fournies par le commerçant, cela doit être fait avant la conclusion du contrat d’achat.

Article 8 – Droit d’exclusion de retrait

  1. Le commerçant peut exclure le droit de retrait du consommateur pour les produits tels que définis aux paragraphes 2 et 3. L’exclusion du droit de retrait ne s’applique que si l’entrepreneur l’a clairement indiqué dans l’offre, au moins à temps pour la conclusion du contrat.
  2. L’exclusion du droit de retrait ne peut être possible que pour les produits:
  3. créé par l’entrepreneur conformément aux spécifications du consommateur;
  4. qui sont clairement de nature personnelle;
  5. qui ne peuvent pas être retournés par leur nature;
  6. qui peuvent rapidement se gâter ou vieillir;
  7. dont le prix est lié aux fluctuations du marché financier sur lesquelles le trader n’a aucune influence;
  8. pour les journaux et magazines individuels;
  9. pour les enregistrements audio et vidéo et les logiciels informatiques dont le consommateur a brisé le sceau.
  10. pour les produits hygiéniques dont les consommateurs ont brisé le sceau.
  11. L’exclusion du droit de retrait n’est possible que pour les services :
  12. sur l’hébergement, le transport, la restauration ou les activités de loisirs à effectuer à une certaine date ou pendant une certaine période;
  13. dont la livraison a commencé avec le consentement exprès du consommateur avant l’expiration de la période de réflexion;
  14. paris et loteries.

Article 9 – Le prix

  1. Pendant la période de validité indiquée dans l’offre, les prix des produits et/ou services offerts ne seront pas augmentés, sous réserve des variations de prix dues à l’évolution des taux de TVA.
  2. Par dérogation au paragraphe précédent, le trader peut offrir des produits ou des services dont les prix sont sujets à des fluctuations du marché financier et sur lesquels le trader n’a aucune influence, avec des prix variables. Cet engagement à l’égard des fluctuations et le fait que les prix cotés sont des prix cibles sont indiqués dans l’offre.
  3. Les augmentations de prix dans les 3 mois suivant la conclusion de l’entente ne sont autorisées que si elles sont le résultat de règlements ou de dispositions juridiques.
  4. Les augmentations de prix à partir de 3 mois après la conclusion du contrat ne sont autorisées que si le commerçant a négocié ceci et:
  5. sont le résultat d’une ou de plusieurs dispositions; Ou
  6. le consommateur a le pouvoir de résilier le contrat à partir du jour où l’augmentation de prix entre en vigueur.
  7. Les prix indiqués dans la fourniture de produits ou de services comprennent la TVA.
  8. Tous les prix sont soumis à des pressions – et des fautes de frappe. Aucune responsabilité n’est acceptée pour les conséquences de la pression et des fautes de frappe. En cas d’impression et de fautes de frappe, l’entrepreneur n’est pas tenu de fournir le produit selon le prix incorrect.

Article 10 – Conformité et garantie

  1. L’entrepreneur veille à ce que les produits et/ou les services respectent le contrat, les spécifications énoncées dans l’offre, les exigences raisonnables de solidité et/ou d’utilisabilité et les dispositions légales et/ou les règlements gouvernementaux existants à la date de la conclusion de l’accord. S’il est accepté, l’entrepreneur s’assure également que le produit convient à une utilisation autre que la normale.
  2. Une garantie fournie par l’entrepreneur, le fabricant ou l’importateur n’affecte pas les droits et réclamations légaux que le consommateur peut faire valoir au commerçant en vertu du contrat.
  3. Tout défaut ou produit mal manipulé doit être signalé par écrit au commerçant dans les 4 semaines suivant la livraison. Le retour des produits doit être retourné dans son emballage d’origine et dans un nouvel état.
  4. La période de garantie du fabricant correspond à la période de garantie du fabricant. Toutefois, l’entrepreneur n’est jamais responsable de la pertinence ultime des produits pour chaque application individuelle par le consommateur, ni de tout conseil concernant l’utilisation ou l’application des produits.
  5. La garantie ne s’applique pas si:
  • Le consommateur a réparé et/ou traité les produits fournis lui-même ou les a fait réparer et/ou les traiter par des tiers;
  • Les produits fournis ont été exposés à des conditions anormales ou traités de manière négligente ou sont contraires aux instructions du commerçant et/ou ont été traités sur l’emballage;
  • L’iniquité est, en tout ou en partie, le résultat de règles que le gouvernement a ou imposera en ce qui concerne la nature ou la qualité des matériaux appliqués.

Article 11 – Livraison et exécution

  1. L’entrepreneur prendra le plus grand soin lors de la réception et de l’exécution des commandes de produits et dans l’évaluation des demandes de services.
  2. Le lieu de livraison est l’adresse que le consommateur a fait connaître à l’entreprise.
  3. Sous réserve des informations visées au paragraphe 4 du présent article, la société exécute les commandes acceptées avec une urgence habile, mais dans un délai de 30 jours au plus tard, à moins que le consommateur n’ait accepté un délai de livraison plus long. Si la livraison est retardée, ou si une commande ne peut pas être exécutée ou ne peut être exécutée que partiellement, le consommateur recevra un avis au plus tard 30 jours après avoir passé la commande. Dans ce cas, le consommateur a le droit de résilier le contrat sans frais. Le consommateur n’a pas droit à une indemnisation.
  4. Tous les délais de livraison sont indicatifs. Le consommateur ne peut tirer aucun droit d’une telle limite de temps. Le dépassement d’un délai ne donne pas droit au consommateur à une indemnisation.
  5. En cas de dissolution conformément au paragraphe 3 du présent article, le commerçant rembourse le montant payé par le consommateur dès que possible, mais au plus tard 14 jours après la dissolution.
  6. Si la livraison d’un produit commandé s’avère impossible, l’entrepreneur fera un effort pour rendre un article de remplacement disponible. Au plus tard au moment de la livraison, il sera signalé d’une manière claire et compréhensible qu’un article de remplacement sera livré. Dans le cas d’articles de substitution, le droit de retrait ne peut être exclu. Les coûts d’un éventuel retour sont aux frais de l’entrepreneur.
  7. Le risque de dommages et/ou de disparition de produits incombe à l’entrepreneur jusqu’au moment de la livraison au consommateur ou à un représentant prédésa désigné et divulgué à l’entrepreneur, sauf accord express.

Article 12 – Durée des transactions: durée, dénonciation et renouvellement

Résiliation

  1. Le consommateur peut résilier à tout moment un contrat à durée indéterminée destiné à la livraison régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services, sous réserve des règles de préavis convenues et d’une période de préavis d’au plus un mois.
  2. Le consommateur peut résilier à tout moment à la fin de la période déterminée un contrat à durée déterminée destiné à la livraison régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services, sous réserve des règles de résiliation convenues à cette fin et d’une période de préavis d’au plus un mois.
  3. Le consommateur peut :
  • mettre fin en tout temps et ne pas se limiter à la dénonciation à un moment ou à une période donnée;
  • au moins dénoncer de la même manière qu’ils ont été contractés par lui;
  • toujours annuler avec la même période de préavis que l’entrepreneur a négocié pour lui-même.

Extension

  1. Un accord conclu pour une période déterminée qui couvre la livraison régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services ne peut pas être tacitement renouvelé ou renouvelé pour une certaine période.
  2. Par dérogation au paragraphe précédent, un contrat à durée déterminée destiné à couvrir la livraison régulière de magazines quotidiens, hebdomadaires et magazines peut être tacitement prolongé pour une période maximale de trois mois si le consommateur peut résilier ce contrat prolongé d’ici la fin de la prolongation avec un préavis d’au plus un mois.
  3. Un contrat à durée déterminée limité à la livraison régulière de produits ou de services ne peut être prolongé pour une durée indéterminée que si le consommateur est autorisé à prendre fin à tout moment avec un préavis d’au plus un mois et une période de préavis d’au plus trois mois au cas où le contrat serait prolongé au niveau régulier, mais moins d’une fois par mois. , livraison de magazines et magazines quotidiens, d’actualités et hebdomadaires.
  4. Un accord d’une durée limitée jusqu’à la livraison régulière des magazines et magazines quotidiens, d’actualités et hebdomadaires (abonnement d’essai ou d’introduction) n’est pas tacitement poursuivi et se termine automatiquement après la période d’essai ou d’introduction.

Durée

  1. Si une entente a une durée supérieure à un an, le consommateur peut, après un an, résilier le contrat à tout moment avec un préavis d’au plus un mois, à moins que le caractère raisonnable et l’équité ne s’opposent à la dénonciation avant la fin de la durée convenue.

Article 13 – Paiement

  1. Dans la mesure convenue autrement, les montants dus par le consommateur sont versés dans un délai de 7 jours ouvrables à partir de l’expiration de la période de réflexion visée à l’article 6, paragraphe 1. Dans le cas d’un contrat de prestation d’un service, ce délai est de 31 après la confirmation du contrat par le consommateur.
  2. Le consommateur a l’obligation de signaler les inexactitudes au commerçant sans délai dans les détails de paiement fournis ou mentionnés.
  3. En cas de défaut de paiement du consommateur, le commerçant a le droit, sous réserve de restrictions légales, de facturer les coûts raisonnables précédemment communiqués au consommateur.

Article 14 – Régime de plaintes

  1. L’entrepreneur a une procédure de plainte suffisamment publiée et traite la plainte conformément à cette procédure de plainte.
  2. Les plaintes concernant l’exécution du contrat doivent être présentées intégralement et clairement à l’entrepreneur dans un délai de 7 jours, après que le consommateur a identifié les défauts.
  3. Les plaintes soumises à l’entrepreneur sont traitées dans les 14 jours suivant la date de réception. Si une plainte nécessite un délai de traitement plus long, le commerçant répond dans la période de 14 jours avec un message de réception et une indication lorsque le consommateur peut s’attendre à une réponse plus détaillée.
  4. Si la plainte ne peut être réglée d’un commun accord, un différend est ouvert au règlement des différends.
  5. Dans le cas des plaintes, un consommateur doit d’abord se tourner vers l’entrepreneur. Si le webshop est affilié à stichting WebwinkelKeur et en cas de plaintes qui ne peuvent pas être résolues d’un commun accord, le consommateur devrait se tourner vers Stichting WebwinkelKeur(webwinkelkeur.nl),qui sera médiateur gratuitement. Assurez-vous que cette boutique en ligne a une adhésion continue par le biais de https://www.webwinkelkeur.nl/leden/. Si une solution n’est pas encore trouvée, le consommateur a la possibilité de faire traiter sa plainte par le comité indépendant de règlement des différends nommé par stichting WebwinkelKeur, la décision est contraignante et l’entrepreneur et le consommateur sont d’accord sur cette décision contraignante. La présentation d’un différend à ce comité des différends est assujettie aux frais à payer par le consommateur au comité compétent. Il est également possible d’enregistrer les plaintes via la plate-forme européenne ODR(http://ec.europa.eu/odr).
  6. Une plainte ne suspend pas les obligations de l’entrepreneur, à moins que l’entrepreneur n’indique le contraire par écrit.
  7. Si une plainte est jugée justifiée par l’entrepreneur, l’entrepreneur remplacera ou réparera les produits fournis gratuitement.

Article 15 – Litiges

  1. Les accords entre l’entrepreneur et le consommateur auxquels ces conditions se rapportent ne sont soumis qu’au droit néerlandais. Même si le consommateur réside à l’étranger.
  2. La Convention de Vienne sur l’achat ne s’applique pas.

Article 16 – Dispositions additionnelles ou dérogatoires

Des dispositions supplémentaires ou différentes peuvent ne pas être au détriment du consommateur et doivent être établies par écrit ou de manière à pouvoir être stockées par le consommateur de manière accessible sur un support de données durable.